Jolie fratrie // Romie, Léon & Garance

Lorsque Laure et Romain se sont rencontrés, ils avaient chacun un enfant d’une précédente union, respectivement Léon et Romie. Quelques mois plus tard, lorsqu’ils se sont dit oui, un petit secret bien caché avait assisté au mariage de ses parents : une petite fille qui recevra le doux prénom de Garance ! Laure nous raconte le choix du prénom de leur fillette, un prénom-évidence, un trait d’union entre leurs deux ainés. Retrouvez le quotidien de cette joyeuse famille recomposée sur le blog créé par Laure, La Maison de Léoncie.

Romie et Léon

J’ai rencontré mon mari l’année de nos 30 ans, nous avions tous les deux eu une vie avant et chacun un enfant issu de ces précédentes unions. Fruit du hasard ou signe du destin, nos enfants avaient le même âge :

– Romain était papa d’une petite Romie de 2 ans et demi, qui a failli s’appeler Rose ou Lise. Ils ont finalement opté pour Romie, Lise. Romie a été préféré à Romy car c’est la version latine de ce prénom, et ça collait plus aux origines de la famille.
– J’étais maman d’un petit Léon du même âge. J’avais fait la bêtise de parler du prénom pendant ma grossesse, et en entendant les réactions négatives de mon entourage, nous n’étions plus sûrs de rien. Nous avons hésité pendant toute la grossesse entre Léon, notre coup coeur, et Gabriel, plus consensuel. Deux heures après sa naissance, nous avons tranché pour Léon, Gabriel, Valentin. Ce prénom est juste parfait, je m’imaginais un Léon joyeux et malicieux, et la réalité a dépassé mon imagination. Et s’il avait été une fille, Léon se serait appelé Rose.

Garance,Colette, Teresin

19 août 2017, jour de notre mariage. Après une folle journée remplie d’amour, je fais le test de grossesse que j’avais secrètement gardé pour ce jour symbolique. Le résultat ne se fait pas attendre, un petit bébé a assisté aujourd’hui, dans le plus grand secret, au mariage de ses parents.

Nous parlons prénom immédiatement, l’un comme l’autre adorons ça (je pense que Romain est un des rares membres masculins du groupe “La grande famille des Jolis Prénoms” sur Facebook !).  Depuis que nous sommes ensemble, deux prénoms résonnaient comme une évidence pour agrandir notre famille : Marceau pour un petit garçon et Rose pour une petite fille, mais nous faisons quand même des listes pour notre plus grand plaisir. Enfin pour être plus précise, je fais des listes et mon mari, lui, raye.

Marceau, Augustin, Joseph, Marin, Côme, Lucien…

Rose, Augustine, Thelma, Joséphine…

Novembre 2017, nous apprenons que c’est une petite fille. Après chaque échographie programmée aux aurores, nous avons pris l’habitude de prendre un café avant de partir travailler. Ce jour-là, heureux de savoir que nous attendons une petite fille, nous cherchons de nouvelles idées de prénoms. Romain recherche des listes de vieux prénoms provençaux et les lit à haute voix. Il arrive à Garance, et là on se regarde et en même temps on conclut : “C’est beau Garance !”.

Ce sera Rose ou Garance. D’un côté, Rose est ce prénom que nos ainés auraient pu chacun porter, ce clin d’œil du destin. Et c’est aussi pour moi, le prénom que j’imagine pour ma future fille depuis toujours – ou presque. Mais Rose est de plus en plus commun, et surtout, on en a depuis peu dans notre entourage. Enfin, on le trouve trop proche de Romie, qui est, étymologiquement, un diminutif de Rose-Marie. Peu à peu Garance s’impose… mais je continue à douter et avoir du mal à renoncer à Rose.

Un jour, je réalise que la contraction de Léon, Garance et Romie, donne le prénom Léoncie. Or la maison où nous vivons est plus connue dans le quartier sous le nom de “La maison de Léoncie”, du nom de son ancienne occupante, une mamie aujourd’hui disparue, qui était l’ancienne propriétaire de notre maison et qui y a passé toute sa vie. Voilà l’étincelle qui me manquait, ce petit quelque chose qui faisait de Garance, une évidence, un trait d’union entre nos deux ainés.

Une fois le prénom choisi, je m’interrogeais sur la cohérence de notre fratrie recomposée. Les prénoms allaient, à notre sens, bien ensemble et c’était suffisant. Mais il est vrai qu’ils n’appartiennent pas forcément à la même catégorie de prénom. Et puis, un jour, dans un resto, un serveur nous demande les prénoms de nos enfants et quand il les découvre s’exclame : “oh vous êtes destinés à aimer le cinéma les enfants” : le film Léon et l’actrice Romy Schneider. Et là, nous sourions, car Garance est le personnage du vieux film les Enfants du Paradis. Ce Monsieur, a sans le savoir, mis le doigt sur un fil rouge de notre fratrie que nous ne soupçonnions même pas.

Garance, Colette, Teresin (forme espagnole de Thérèse) est née le 27 avril dernier et complète à merveille notre famille. Elle porte en 2ème et 3ème prénoms, ceux de nos grands-mères parties trop tôt. 

Voilà l’histoire de notre fratrie, et depuis l’arrivée de Garance dans notre vie, je partage des bribes de notre quotidien sur mon blog, que j’ai baptisé La maison de Léoncie. La boucle est bouclée :)”

Vos enfants portent des prénoms anciens, rétro, rares, classiques, bohèmes et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

Le calendrier de l’Avent Jolis Prénoms ♡ Chaque jour, découvrez 2 prénoms anciens

Cette année, pour vous accompagner jusqu’à Noël, Jolis Prénoms vous propose de découvrir ou de redécouvrir chaque jour de décembre 2 prénoms (1 prénom féminin + 1 prénom masculin). Des prénoms anciens, rétro ou bohèmes qui s’inscrivent dans l’esprit du blog… Et qui sait, ces 24 jolis duos créés de manière spontanée seront peut-être à l’origine de futures histoires de prénoms ! ♡

Jolie fratrie // Abigaëlle, Olivia, Marcus & Cézanne

Isaure est la maman de quatre magnifiques enfants aux jolis prénoms : Abigaëlle, OliviaMarcus Cézanne. Cette maman artiste (elle est illustratrice) nous raconte comment son mari et elle ont choisi les prénoms de leurs bébés. Des prénoms singuliers et hétérogènes qui forment pourtant une fratrie originale et poétique. 

Isaure est la dessinatrice de talent qui se cache derrière Les Illustrés de Zou. Elle a su créer un univers unique, doux et enfantin, peuplé d’animaux adorables et espiègles à souhait. Chez Jolis Prénoms, on est totalement sous le charme de ses faire-part et autres créations, comme les posters et cartes postales ! ♡

“On est du « genre » à ne pas réfléchir des mois durant pour le choix des prénoms de nos enfants, enfin je dis ça mais pour le quatrième, ce fut plus compliqué ! Nous avons toujours souhaité garder la surprise du sexe, donc nous avions toujours deux prénoms masculin et féminin à trouver.”

Abigaëlle

“Pour Abigaëlle, notre aînée, qui aura 6 ans en février prochain, c’est plutôt drôle, je ne sais pas si j’ose… Un soir, fatigués, en pyjama pour moi, enceinte jusqu’au cou, on s’organise un plateau télé, et puis, comme d’hab, rien de très intéressant au programme… alors on s’arrête bêtement sur la série Urgences. Et dans la série il y a une Abi, qui s’appelle en réalité Abigaëlle. On se regarde, et on se dit synchro « wahou canon le prénom non ? ». Et voilà, on a regardé sa signification, son origine et on a verrouillé l’idée.

C’est un prénom qui n’a pas reçu beaucoup d’avis, ni de compliments à sa naissance mais finalement avec le temps, on nous dit un peu plus qu’on l’aime.”

Olivia

“Puis, Olivia ! Une sacrée celle-là ! Olivia, c’est tout simplement un véritable coup de cœur pour ce prénom archi féminin, peu porté mais connu, d’une élégance incroyable. Je suis juste archi fan, et je ne m’en lasse pas ! Flo (mon super mari) m’a largement suivie ayant clairement le même avis. Et plus on le prononce, plus on l’aime ! Olivia a 4 ans. Globalement c’est un prénom aimé de beaucoup, il a été super bien accueilli par nos amis et nos familles.”

Marcus

“Marcus… Drôle histoire. On a connu ce prénom en rencontrant de très très bons amis rencontrés il y a 4 ans. Cette amie est d’ailleurs la marraine de notre petit Marcus âgé de 2 ans. Son mari porte le surnom Marcus. Ce n’est qu’un surnom. Etant raides dingues de ce surnom qui lui allait si bien, nous nous sommes dit que ce pourrait être un prénom, et en cherchant, nous avons eu la réponse ! Et oui, il existe bel et bien des Marcus ! Ce prénom nous plaît car il a une pointe d’originalité, sans l’être trop, et surtout on aime son côté amusant et viril. Très masculin en somme. Notre Marcus le porte divinement bien !”

Cézanne

“Et enfin, Cézanne, qui a 3 semaines aujourd’hui… Ce prénom, on l’a gardé pour nous jusqu’au bout, on a été séduits tout de suite. Je suis tombée dessus par hasard en parcourant des magazines. Un pur hasard, sans chercher. Moi qui dessine, un père artiste, j’ai adoré le lien avec le peintre Paul Cézanne (un petit clin d’œil) né à Aix-en-Provence (la région où s’est installée ma belle-famille) et en même temps, cette touche de féminité et cette douceur dans l’orthographe. Il ne nous a pas fallu longtemps pour l’adopter. Et il a tout de suite plu à notre entourage. A notre grande surprise, nous avons eu une pluie de compliments lorsque nous avons annoncé sa naissance. Si elle avait été un garçon, je crois qu’on réfléchissait encore la veille de la naissance… ! J’avoue, j’étais tellement heureuse que ce soit une fille juste parce qu’on allait pouvoir donner ce prénom.

On ne voulait pas que nos enfants aient des prénoms trop originaux, on ne cherchait pas non plus à avoir une cohérence entre les prénoms (que des prénoms rétro, ou que des prénoms originaux). On voulait juste que les prénoms nous « ressemblent », qu’ils aillent ensemble et qu’ils soient agréables à porter et à prononcer.”

Vos enfants portent des prénoms anciens, rétro, rares, classiques, bohèmes et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr