Jolie Fratrie : Yselle, Hanaé et Philémon

Flore, du blog Zel et Nané (les petits surnoms de ses filles), vient nous parler des prénoms de ses enfants : YselleHanaé et Philémon. Trois beaux prénoms originaux pour une fratrie tout en douceur… Je vous laisse la découvrir !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« La recherche du prénom, un des délices de l’attente d’un bébé : de la réflexion, des lectures, des discussions, des négociations… mais finalement, pour chacun de nos trois enfants, le coup de coeur l’emporta !

Nous avions certains critères bien sûr :

- un prénom original, nos parents nous en ayant fait cadeau à nous-même, nous apprécions et souhaitions transmettre ce « petit plus » à nos enfants.

- pas de prénoms composés, à notre goût trop lourds à porter avec notre nom de famille.

- un secret jalousement gardé jusqu’à la naissance, pour que le choix nous appartienne jusqu’au jour J ! »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Yselle

« Pour notre grande fille, sensible, appliquée et délicate, l’idée est venue un soir où je lisais avec curiosité par dessus l’épaule de mon mari une page d’un roman de Fantasy, genre littéraire m’échappant totalement. Le nom d’un personnage nous a plu, et s’est imposé, même si nous avions un temps cherché un prénom « floral », qui aurait été bien assorti à notre nom et à mon prénom. Nous avons tout de suite aimé cette douce sonorité et cette originalité discrète et élégante à nos yeux.

Si elle avait été un garçon, comme nous l’avons cru jusqu’au sixième mois, je pensais à « Elia », comme le réalisateur Elia Kazan (Un trammway nommé Désir), je ne sais plus pourquoi, une lubie de jeunesse probablement (« si plus tard j’ai un garçon je l’appellerai »…) »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Hanaé

« Pour notre deuxième, fantasque et survoltée, nous avons su dès le début, alors qu’Yselle n’avait que 6 mois, qu’une nouvelle petite fille viendrait bientôt agrandir la famille. Tous deux amateurs de culture japonaise, dans des domaines différents pour l’un et l’autre, nous nous sommes vite arrêtés sur ce prénom tout simplement entendu dans notre cercle d’amis. Nous qui cherchions un prénom floral, c’était tout trouvé, Hanaé signifiant « fleur ». Il est de plus porté par une grande dame de la mode, Hanaé Mori, ce qui a achevé de me séduire…

Détail amusant : notre blondinette est née avec les yeux bridés et des cheveux tout raides et noirs de jais ! »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Philémon

« Pour notre petit garçon si calme, tendre et joyeux, des amis sont arrivés un soir à la maison nous disant amusés qu’ils avaient UN baby-sitter, et qu’il s’appelait Philémon. Conquis immédiatement, nous avons convenu que si nous avions un garçon ce serait son prénom. L’ami en question est naturellement devenu son parrain.

J’avoue aussi avoir été ravie de découvrir que c’était un prénom biblique, j’aime l’idée qu’un prénom ait une histoire… Sans oublier la bande dessinée dont l’univers onirique et absurde ne me laisse pas indifférente.

Si nous avions eu une troisième fille, j’aurais aimé « Aubépine », mais pas sûre que le papa se serait laissé convaincre ! »

IMG_1446 OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vos enfants portent des prénoms anciens, rares et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

Jolis prénoms en W

Une future maman me demandait récemment des informations sur le prénom Wenceslas, ainsi que d’autres idées de prénoms commençant par la lettre W. Dernière lettre conventionnellement entrée dans l’alphabet français, le W réserve de belles découvertes aux amateurs de prénoms rares !

Frederic II de Prusse et sa soeur Wilhelmine

Wilhelmine de Prusse et son frère Frédéric-Guillaume II

Waldemar – Egalement orthographié Valdemar, le prénom Waldemar est composé des éléments germaniques Wald, « qui gouverne » et Maro, « illustre ». Il a été porté par de nombreux rois et nobles danois. SI quelques petits Waldemar/Valdemar ont vu le jour au début du XXème siècle, ce prénom a désormais totalement disparu des registres d’Etat civil français.

Wallerand – Ce prénom d’origine germanique (composé de Walh, « étranger » et Hramm, « corbeau ») est également un nom de famille, répandu dans le nord de la France. En tant que prénom, il est très rare, avec seulement une dizaine d’attributions par an.

Wandrille – Tout comme Waldemar et Wallerand, le prénom Wandrille est d’étymologie germanique : Wander, « errance » et Gisel, « otage ». Après avoir été très peu donné jusqu’à la seconde guerre mondiale, ce prénom médiéval a connu un regain d’intérêt à partir des années 1950. Il a atteint un record de popularité dans les années 2000. Il reste cependant fort rare (une dizaine de naissances par an). Les Wandrille sont fêtés les 22 juillet, en l’honneur de Saint Wandrille, un moine né vers l’an 600.

Wilhelmine – Ce beau prénom féminin (d’étymologie germanique, encore !) est composé des éléments Will, « volonté » et Helm, « heaume, casque, protection ». Les Wilhelmine sont fêtées le 10 janvier, jour de la Saint Guillaume de Bourges ou le 28 mai, jour de la Saint Guillaume de Gellone. En 1902, année record d’attribution depuis le début du XXème siècle, une trentaine de petites Wilhelmine ont vu le jour. Il est encore plus rare sous la forme Wilhelmina.

Wilma – Wilma est la forme abrégée et affectueuse du prénom Wilhelmina. Toujours en usage en Allemagne et en Suisse alémanique, il rencontre également un grand succès dans les pays scandinaves, notamment en Finlande et en Norvège. En France il demeure très rare (les attributions se comptent sur les doigts d’une main !).

Wenceslas – Wenceslas (également orthographié Venceslas) est un prénom d’origine slave, composé des termes vienetz, « couronne » et slava, « gloire ». Ils sont fêtés le 28 septembre, en  hommage à saint Venceslas, duc de Bohême mort en 935. Même s’il reste rare en France, il est régulièrement attribué et apparait chaque année aux registres d’Etat civil avec une dizaine d’attributions par an.

Très bonne fin de week-end à tous ! Nous nous retrouverons en milieu de semaine prochaine pour découvrir une nouvelle jolie fratrie !

Jolie Fratrie : Nathanaël, Magdaléna et Abellino

Jolis Prénoms revient avec une nouvelle histoire de prénoms : celle d’Elodie et de ses trois enfants, Nathanaël, Magdaléna et Abellino, tous trois adoptés et atteints de trisomie 21. Une histoire hors du commun, à l’image de cette tribu extraordinaire !

nous 4

« Je suis maman de trois crapules adoptées : Nathanaël 7 ans, Magdaléna 4 ans et Abellino 2 ans.

Chacun des prénoms a une histoire liée à une recherche en duo, puis en trio et pour le dernier à quatre ! Et oui, étant maman solo, j’ai inclus dans mon partage et ma recherche les marraines de mes enfants… pas toujours facile car les goûts et les couleurs ont parfois des arguments de cœur.

Attention ! Il y avait quand même une règle du jeu ! Les marraines avaient des exigences à suivre… J’aime les prénoms qui chantent ! Les prénoms à quatre syllabes et les prénoms que l’on entend pas au parc ou en allant faire son marché. Et croyez-moi, elles ont eu de l’imagination et des idées… mais heureusement que j’avais le dernier mot ! ;) »

les 3 boubou

Nathanaël, Dorothée, Gabriel

« Pour les deux premiers, je ne connaissais pas le sexe des enfants. Pour Nathanaël, le prénom s’est imposé très vite mais pour un prénom féminin, je galérais vraiment ! Et quelques jours avant, je décide de faire Nathaëlle pour une fille, mais le prénom masculin était vraiment un coup de cœur dans un joli livre ! Que de souvenirs Dorothée ! »

Au poney!

Magdaléna, Elodie, Maurice

« Pour ma pépette, nous avons passé des soirées entières avec sa marraine à chercher un prénom de garçon car Magdaléna était une évidence. Comme pour mon aîné, je ne connaissais pas le sexe. Les recherches ont été nombreuses et il y en a eu des textos de proposition… avec des « Ouiiiiiiiiiiiiii », des « Bof », des « Ah non pas ça! ». Pas toujours simple car à trois, ce n’était pas facile de départager, et de trouver LE prénom ! Des nuits courtes et des essais, merci Elo ! »

IMG_0548

Abellino, Cerise, Paul

« Pour mon Abellino, sa marraine Cerise avait demandé que son avis compte double. Et oui c’est elle la future marraine, nous ne pouvions pas dire non.

Alors parfois ça pesait lourd dans la balance. Pour les prénoms de fille, j’avais des idées bien arrêtées mais ça ne faisait pas l’unanimité chez Dorothée, Elodie et Cerise ! Pour le prénom de garçon, j’avais choisi deux prénoms qui après presque l’unanimité des marraines étaient : Marcellino et Zacharie (ria). Puis son histoire d’adoption m’a amenée vers son prénom qui lui va si bien. Merci Cerise !

Vous ne saurez pas les prénoms féminins qu’il me reste en tête car il est possible que la fratrie s’agrandisse encore un jour…« 

IMG_1221

« Ces marraines sont aussi des artistes… et elles mettent beaucoup d’amour et de tendresse dans la recherche et les dessins pour m’aider à créer le faire-part de leur filleul(le). Bravo les filles !

En écrivant pour ce joli site l’histoire des prénoms de mes enfants, je me rends compte que c’est la première fois que je la partage à l’écrit. Et pourtant je les raconte souvent ces histoires, et avec plaisir, humour et amour.

Alors pour l’amitié que j’ai pour ces trois marraines de coeur, je leur dédicace tout simplement cet article…

Une heureuse maman avec ses petits bouts aux chromosomes du bonheur. »

IMG_1795

Vos enfants portent des prénoms anciens, rares et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr