La jolie histoire d’un prénom // Basile

Je reviens après une petite période d’absence avec un nouveau témoignage. Une belle histoire d’amour, différente de celles que j’ai pu publier sur le blog depuis presque 3 ans. Celle d’un adorable petit Basile accueilli dans une famille homoparentale. Une histoire qui prouve une fois de plus que le choix d’un prénom est un magnifique acte d’amour ! Perrine nous parle du prénom de son fils, choisi avec tendresse avec sa compagne…

Basile, Etienne

« Notre famille n’est pas une famille « ordinaire » (mais… en existe-t-il ?) : c’est une famille « mariage pour tous ». C’est donc en toute connaissance de cause que nous avons fait quelques petits aller-retours en Belgique, pour, un jour de novembre 2014, revenir avec une nouvelle petite vie grandissant au creux de mon ventre, fruit de notre amour passionné et de notre détermination sans faille à le voir se concrétiser en la vie !

Nous commençons doucement à parler prénoms… et nous sommes assez prolifiques ! Par chance, nos goûts se rejoignent, même si ma chérie m’avait cité deux prénoms pour lesquels je l’avais regardé avec de grands yeux étonnés et plutôt désapprobateurs tout au début de notre histoire : Stanislas et Soanne ! Quand tout cela finit par se concrétiser, elle me précise que l’un de ses « vrais » prénoms coup de cœur, pour un garçon, c’est Eliott. J’aime beaucoup, mais un peu trop donné autour de nous à mon goût. On continue à chercher… Bertille, Célestine, Lison, Philomène… figurent sur notre liste féminine, avec une préférence commune rapidement marquée pour Philomène. Mais, « bizarrement », nous sommes encore plus prolifiques en prénoms de garçons… Est-ce parce que ma moitié en désire tellement un ?!

Au quatrième mois, nous sommes fixées : son vœu est exaucé ! Nous continuons donc nos listes de prénoms de garçons : Ernest, Clovis, Pacôme, Basile… Basile. J’aime ce prénom depuis toujours, et il parle aussi beaucoup à ma chérie. Et puis, nous nous rendons compte que la saint Basile est le 2 janvier, date de notre rencontre, de notre premier baiser… plus aucun doute ! Ce prénom, c’est notre histoire… c’est notre fils ! Pour la forme, on fait quand même une « short list » : Côme, Marius, Achille et, bien sûr, Basile, y figurent. Nous le gardons pour nous. Mais, au détour d’une conversation-prénoms classique dans toute famille comportant une femme enceinte, ma mère cite ce prénom en affirmant qu’elle l’aime beaucoup… certains n’ont pas entendu et lui demandent de répéter et là, j’ai une drôle de réaction, je lui demande de ne pas répéter… ! C’est qu’au fond de moi, je savais que ce serait celui-là et je ne voulais pas qu’il soit révélé… Ma mère a donc deviné le prénom !! Nous lui faisons croire que ce n’est pas encore décidé, que c’est juste l’un de nos préférés, mais elle n’est pas dupe ! Heureusement (car nous voulions vraiment que ce soit une surprise !), personne d’autre n’avait entendu et elle a gardé le secret… Elle n’est pas la seule à l’avoir découvert avant la naissance de notre bébé… Lors d’une conversation avec ma grand-mère, ma chérie à la langue bien pendue lui donne un indice : le prénom de notre fils sera intimement lié à notre histoire d’amour… et ma grand-mère, très forte, l’a deviné !

Vous l’aurez compris, le 12 août 2015, j’ai donc donné naissance à un petit Basile, petit garçon calme, curieux, blagueur, déterminé et très gai, même si un peu timide et « observateur » plus que fonceur !

Restait le 2ème prénom, que nous étions décidé à donner, avec une signification bien précise : un lien fort avec ma chérie, puisque notre fils ne pourrait pas porter son nom de famille avant qu’elle l’ait adopté… Nous voulions aussi un prénom que nous aimions, et non pas tout simplement « Stéphane », ma chérie s’appelant Stéphanie. Nous avons tout essayé : trouver un prénom de garçon en mélangeant les lettres de Stéphanie (pas évident !), Stéphane dans d’autres langues (Esteban était bien placé !), jusqu’à ce que, la veille, en faisant quelques recherches, nous découvrions qu’Etienne était de la même famille que Stéphanie et se fêtait le même jour, le 26 décembre ! Validé ! Basile, Etienne n’avait plus qu’à pointer le bout de son nez !!

PS : heureusement que nous n’avons pas eu une fille car Philomène a plus déclenché de grimaces que de sourires autour de nous quand nous l’avons révélé ! »

Votre enfant porte un prénom ancien, rare et/ou original ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous la Jolie Histoire de son Prénom : contact@jolisprenoms.fr

Poster un Commentaire

2 commentaires sur "La jolie histoire d’un prénom // Basile"

Laisser un commentaire

Classé par:   plus récent | plus ancien
Fégustine
Invité
Fégustine

Quel beau sourire ce petit Basile. J’aime beaucoup ce prénom. Je le trouve mutin, original juste ce qu’il faut et facile à porter à tout âge.

Banane
Invité
Banane

C’est une très belle histoire de prénom!
Et il est craquant (magnifique couleur de cheveux).

wpDiscuz