Jolie fratrie // Jeanne, Judith & Suzanne

Claire (alias MamaRoots sur Twitter) est la maman de trois filles : Jeanne, Judith et Suzanne. Trois beaux prénoms intemporels et élégants, choisis pour leur étymologie hébraïque et leurs jolies références. Claire nous raconte…

D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours fait des listes des prénoms de mes futurs enfants (et de mes futurs poneys…). Les styles étaient très éclectiques et fluctuants, passant de Bénédicte et Ferdinand à Colleen et Dylan (j’avais 14 ans, no comment…). Heureusement, j’ai retrouvé la raison 10 ans plus tard quand j’ai eu mon premier vrai enfant ! »

Jeanne

Jeanne

Voici Jeanne, née en 2004. Nous étions les premiers à faire un enfant dans notre groupe d’amis, et nos parents n’étaient pas encore grands-parents. Nous étions jeunes, on nous trouvait inconscients, nous voulions donc prouver notre sérieux au travers du prénom de notre fille. J’avais beaucoup de critères : un prénom classique, français mais facilement prononçable à l’étranger, d’étymologie hébraïque. Pas de diminutif, ni de diphtongue, pas de terminaison en -a. Nous voulions aussi une référence historique, littéraire ou artistique. Julien avait beaucoup aimé un film où Pierre Richard brave tous les dangers pour récupérer sa petite fille dans un orphelinat, et moi je venais de finir un livre sur la légende de la papesse Jeanne. Nous avions trouvé le prénom parfait, aucun doute possible ! De plus, depuis, c’est le titre d’une très belle chanson de Laurent Voulzy.

Ses autres prénoms sont Adeline et Magali. Adeline était ma demi-soeur aînée (et son 2ème prénom était Jeanne, mais je ne m’en suis souvenue que plus tard), et Magali était la meilleure amie de Julien. Toutes deux sont décédées très jeunes.”

Judith

JudithEt voici Judith ! Nous l’avons attendue très longtemps, elle a 9 ans d’écart avec sa sœur. Nos critères étaient les mêmes, mais je voulais un prénom un peu moins “sage”. Le personnage biblique nous plaisait, une jeune fille décapitant un général ennemi pour libérer son peuple. Judith est aussi la reine de cœur du jeu de cartes. Et c’est le prénom de la fille de Théophile Gautier, pour laquelle Victor Hugo a écrit un sonnet. Les réactions ont été moins unanimes que pour Jeanne (que tout le monde trouvait très joli). Soit les gens adoraient, soit ils ne disaient rien, et on voyait bien qu’ils trouvaient ce prénom affreux.

Ses autres prénoms sont Mathilde et Annette, ses deux arrières-grands-mères décédées avant sa naissance. »

Suzanne

SuzanneEt enfin la petite dernière, Suzanne, née en février dernier. J’avais toujours voulu 3 enfants, Julien trouvait que 2, c’était déjà beaucoup de boulot. Finalement, l’an dernier, il s’est laissé tenter. Je crois que le décès de sa grand-mère a beaucoup joué dans sa décision d’agrandir la famille. Deux mois après j’étais enceinte, alors qu’il nous avait fallu plusieurs années pour avoir Judith. Bref, rebelote dans le brainstorming de prénoms ! Et nous avions plein d’idées, enfin surtout moi. Aliénor, Constance, Elisabeth, Madeleine… Nous aimions déjà beaucoup Suzanne, depuis longtemps, mais notre nom de famille commençant par un S, nous n’osions pas. SS quand nos grands-parents sont rescapés des camps, ça coince un peu. Puis nous avons réalisé que finalement on écrivait très rarement ses initiales. La Suzanne biblique est une veuve très pieuse, victime de la vengeance de deux vieillards dont elle avait repoussé les avances, et sauvée par le prophète Daniel. Il y a aussi la comédienne Suzanne Flon, merveilleuse. Et enfin, last but not least, la magnifique chanson de Leonard Cohen.

Ses autres prénoms sont Janine, son arrière-grand-mère décorée de la Légion d’Honneur pour son travail de mémoire sur la Shoah, et Élisabeth pour l’interprète d’Aimée Cadoret dans Jean de Florette.

L’étymologie de leurs prénoms était aussi très importante, nous avons donc Jeanne “Dieu fait grâce”, Judith “louée” et Suzanne “le lys”.

Et pour finir, quelques mots sur le prénom du fils qui n’est jamais venu. Joseph. Pagnol a été la lumière de mon enfance, et Joseph le père idéal que je n’ai pas eu. Et j’aurais donné ce prénom, comme on donne celui d’un ancêtre aimé et admiré. »

Vos enfants portent des prénoms anciens, rares et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

Poster un Commentaire

5 commentaires sur "Jolie fratrie // Jeanne, Judith & Suzanne"

Laisser un commentaire

Classé par:   plus récent | plus ancien
Clais
Invité
Clais

Très jolis prénoms :-)… Petit Joseph arrivera peut être un jour…. Nous sommes également parents de 3 filles Marine, Capucine&Victoire… et un jour nous avons eu la charmante surprise de découvrir qu’un petit Prince s’était invité ;-), notre petit Zéphyr :-)

Ellettres
Invité

Très touchant. Ma fille aînée s’appelle Jeanne et j’aime beaucoup ces prénoms de femmes fortes de la bible. Et Pagnol aussi a beaucoup compté dans mon enfance! J’ai même habité tout près du garlaban quand j’étais petite :)

bé
Invité

Ah que de beaux prénoms !!!! J’adore !!!
Jeanne : si féminin, si doux et si fort à la fois.
Judith : très joli aussi
Suzanne : pétillant, et gracieux !

Et Joseph ! Mon numéro un pour mon second bébé qui s’est révélé être une fille. Et pour la même raison Pagnol ^^

Jolie fratrie !

signé : une Bénédicte :p

Angèle
Invité
Angèle

C’est amusant de voir à quel point on peut retrouver plusieurs prénoms communs dans une même fratrie, je connais deux fratries avec Jeanne et Suzanne dedans, et une fratrie Jeanne & Joseph.
D’ailleurs, mon frère s’appelle Joseph, ma mère voulait m’appeler Jeanne, mais comme mon père s’appelle Jean-M, il trouvait ça un peu mégalo, et ils ont beaucoup hésiter avec Suzanne pour ma petite sœur, qui s’appelle finalement comme une fameuse chanson de Fernandel.

Angèle
Invité
Angèle

hésité, pardon !

wpDiscuz