Charles

Genre : M
Origine de Charles : « Karl » (allemand)
Signification de Charles : homme libre
Popularité en 2012 : #104
Fête : 4 novembre

Charles est la forme française du prénom Karl, d’origine germanique, signifiant « l’homme libre ».

C’est un nom porté par un très grand nombre de personnages historiques, à commencer par Charles Ier le Grand, plus connu sous le nom de Charlemagne. Courant au Moyen-Age, surtout au XIIème siècle, Charles a été un prénom très répandu parmi les souverains et les maisons princières d’Europe. En France, le dernier du nom fut Charles X (1757 – 1836), frère de Louis XVI.

Charles demeure un prénom très apprécié du XVIème au début du XXème siècle, période durant lesquelles il figurait dans le top 10 des prénoms masculins.

Parmi les Charles célèbres de l’Époque contemporaine : le poète Charles Baudelaire et le compositeur Charles Gounod en France ; l’écrivain Charles Dickens et le naturaliste Charles Darwin en Angleterre ; quant aux États-Unis, ils ont Charles Spencer, plus connu sous le nom de Charlie Chaplin, et l’aviateur Charles Lindbergh qui fut le premier à traverser l’Atlantique sans escale.

Charles est un grand classique, élégant à tout âge, et parfait pour un petit homme d’aujourd’hui !

Livres mettant en scène Charles

Charles à l’école des dragons
Francesca Simon (Auteur), Tony Ross (Illustrations), Vanessa Rubio-Barreau (Traduction)

Comme tous les dragons de son âge, Charles doit apprendre à voler et à cracher du feu. Mais comment faire avec de si grandes ailes, avec de si gros pieds ? C’est sûr, Charles est différent des autres dragons. Plutôt que de prendre son envol, il reste désespérément cloué au sol. Plutôt que de brûler son cahier, il le noircit avec des mots, en passant son temps à écrire des poésies bizarres. À l’école, les autres dragons se moquent constamment de lui. Pourtant, il doit bien exister quelqu’un, ici ou là, capable d’aider Charles. Capable de l’aimer. De lui faire sortir le nez de son cahier, pour visiter le monde si vaste, et rejoindre l’horizon si lointain… Le mot de l’Auteur :Le point de départ de ce livre, c’est la volonté de Philippe-Henri de faire un immense album illustré pour les petits et les grands. Immense par la taille et le travail fourni : des illustrations foisonnantes de détails, autour d’un monde qu’il affectionne, celui des dragons. Il a d’abord imaginé le personnage principal (un dragon avec de gros pieds, de grandes ailes). Et très vite, j’ai pensé à L’Albatros de Charles Baudelaire. D’où l’idée d’appeler ce dragon Charles, et de lui faire écrire des poésies tristes (même si c’est pour rigoler). Charles est pareil à beaucoup d’enfants : il attend que quelqu’un le pousse un peu et l’encourage à prendre son envol. Alors Charles peut être vraiment lui-même, et ses ailes de géant deviennent un atout. Avec ce livre, les plus petits et les plus grands trouveront de quoi rêver, s’amuser, et grandir.