Adèle

Genre : F
Origine d’Adèle : forme courte d’Adélaïde
Signification d’Adèle : « noble » (germanique)
Popularité en 2012 : #65
Fête : 24 décembre

Adèle est à la fois le nom d’une sainte et un prénom royal, issu du mot « adal » signifiant « noble » en ancien allemand.

Adèle était le prénom de la plus jeune fille de Guillaume le Conquérant. Les amoureux de littérature y verront le prénom de la seconde fille de Victor Hugo (mais également celui de son épouse), ou bien le personnage de Charlotte Brontë « Adèle Varens », une fillette française dont Jane Eyre devient la gouvernante dans le roman éponyme.

Le prénom Adèle a connu un franc succès au XIXème siècle : il était attribué à 1 fille sur 100 aux alentours des années 1830. De 1900 à nos jours, son année record d’attribution est 2012, avec 1069 naissances. La chanteuse britannique Adèle participe probablement au succès actuel de ce prénom, aussi bien en France qu’aux Etats-Unis ou en Angleterre.

La forme médiévale et plus sophistiquée d’Adèle, Adélaïde, connait également une hausse de popularité.

Livres mettant en scène Adèle

Mortelle Adèle, poussez-vous les moches
Mr Tan (Auteur), Miss Prickly (Auteur)

« Je sais pas vous, mais moi, j’en ai marre de me laisser faire ! Cette fois, Jade et ses copines ont de quoi avoir peur : j’ai réuni tous les enfants laissés pour compte de l’école pour former le Club des bizarres, et on est bien décidés à leur mener la vie dure ! C’est l’heure de la revanche des bizarres ! » Si elle continue de faire enrager ses parents et de torturer son chat Ajax au cours de nombreuses expériences farfelues, Mortelle Adèle n’oublie pas de défendre les opprimés de son école ! Accompagnée de Mélissa, Gontran et Thomas, notre adorable peste entend bien mettre un terme aux injustices de la cour de récréation !