Adèle

Genre : F
Origine d’Adèle : forme courte d’Adélaïde
Signification d’Adèle : « noble » (germanique)
Popularité en 2012 : #65
Fête : 24 décembre

Adèle est à la fois le nom d’une sainte et un prénom royal, issu du mot « adal » signifiant « noble » en ancien allemand.

Adèle était le prénom de la plus jeune fille de Guillaume le Conquérant. Les amoureux de littérature y verront le prénom de la seconde fille de Victor Hugo (mais également celui de son épouse), ou bien le personnage de Charlotte Brontë « Adèle Varens », une fillette française dont Jane Eyre devient la gouvernante dans le roman éponyme.

Le prénom Adèle a connu un franc succès au XIXème siècle : il était attribué à 1 fille sur 100 aux alentours des années 1830. De 1900 à nos jours, son année record d’attribution est 2012, avec 1069 naissances. La chanteuse britannique Adèle participe probablement au succès actuel de ce prénom, aussi bien en France qu’aux Etats-Unis ou en Angleterre.

La forme médiévale et plus sophistiquée d’Adèle, Adélaïde, connait également une hausse de popularité.

Livres mettant en scène Adèle

Mortelle Adèle, poussez-vous les moches
Mr Tan (Auteur), Miss Prickly (Auteur)

“Je sais pas vous, mais moi, j’en ai marre de me laisser faire ! Cette fois, Jade et ses copines ont de quoi avoir peur : j’ai réuni tous les enfants laissés pour compte de l’école pour former le Club des bizarres, et on est bien décidés à leur mener la vie dure ! C’est l’heure de la revanche des bizarres !” Si elle continue de faire enrager ses parents et de torturer son chat Ajax au cours de nombreuses expériences farfelues, Mortelle Adèle n’oublie pas de défendre les opprimés de son école ! Accompagnée de Mélissa, Gontran et Thomas, notre adorable peste entend bien mettre un terme aux injustices de la cour de récréation !