Prénoms de fées

Une fée (du latin « fata », signifiant déesse de la destinée, féminin de « fatum », le destin) est un être imaginaire d’une grande beauté, capable de conférer des dons aux nouveau-nés, de lancer des sorts, de voler dans les airs et d’influencer le futur.

SophieAndersonTakethefairfaceofWoman

Pourquoi ne pas piocher parmi ces créatures de légende pour prénommer votre petite fille ? Certaines portent en effet de bien jolis prénoms !

Maeve – Dans la mythologie celtique irlandaise, Maeve (appelé également Medb) est une reine du Connaught et reine des fées, et à l’origine, une guerrière d’une volonté inégalée. Elle devient ainsi la représentante du peuple du royaume des fées. Vêtue de pétales de rose, elle vole parmi les fleurs pour veiller au bon déroulement des règles de vie. C’est pourquoi elle sait aussi se montrer sévère avec les jeunes fées qui ignorent les directives.

Mélusine – Issue des contes populaires et chevaleresques du Moyen Âge, la fée Mélusine est probablement l’une des plus belles créatures de l’univers des contes. D’après la légende, Mélusine aurait épousé un seigneur à la seule condition qu’il la laisse une fois par semaine, s’enfermer dans sa chambre. En échange, elle lui promet bonheur et prospérité. Après avoir tenu parole plusieurs années, son époux, doutant de sa fidélité, décide de l’espionner. Se sentant trahie, la fée Mélusine prend la fuite. La fée Mélusine peut tout donner à ceux qui lui accordent une confiance totale !

Morgane – Issue de la mythologie celtique, la fée Morgane est la demi-sœur d’Arthur et surtout une disciple de Merlin. Ce dernier lui enseigne les sciences médicales, l’astronomie et la magie où elle excelle. Guérisseuse et magicienne, la fée Morgane est également une grande femme aux cheveux longs et brillants dont le regard gai et innocent ne laisse pas indifférent.

Ondine – Dans la mythologie germanique, les ondines sont des génies des eaux. La légende raconte qu’elles aiment se tenir assises sur la margelle des fontaines et passent de longues heures à se peigner les cheveux. Leurs larmes seraient à l’origine de l’alimentation en eau des fontaines, qui se tarissent lorsqu’une fée se sent offensée.

Pimprenelle, Flora et Pâquerette – Ce sont les noms des trois fées marraines qui protègent la princesse Aurore dans le Grand Classique de Disney « La belle au bois dormant ». On les rencontre parfois dans d’autres ouvrages sous les noms Flore, Faunette et Jolitemps ; Jouvence, Sapience et Bénévole ; ou bien encore Rayon-de-Soleil, Belle-Fleur et Joie-de-Vivre.

Titania – Dans sa pièce « Le songe d’une nuit d’été », Titania est le nom donné par William Shakespeare à la reine des Fées des contes populaires anglais qui, traditionnellement, n’avait pas de nom. D’après plusieurs légendes, Titania tient un rôle primordial dans le royaume des fées.

Viviane – Appelée également Dame du Lac, la fée Viviane vit dans un château construit par Merlin en une nuit. Elle prend sous son aile le jeune Lancelot dès son plus jeune âge et l’emmène au plus profond du lac, passage obligé pour rejoindre le royaume merveilleux et caché d’Avalon, le pays des mages et des sorciers. Elle lui enseigne les arts et les lettres et lui donne la force de faire preuve de sagesse et de courage. C’est également Viviane qui donne l’épée Excalibur à Merlin, qui passe ensuite entre les mains d’Arthur.

Bébés fées

Sinon, voici trois autres prénoms dont les sonorités ou l’étymologie rappellent l’univers des fées :

Fay / FayeFay (ou Faye) est un prénom dérivé de « fairy », qui signifie Fée en anglais. La Fée Morgane est parfois nommée Morgan-le-Fay. S’ils sont relativement répandus outre-Atlantique, ce sont deux prénoms extrêmement rares en France puisque seule une dizaine de naissances ont été enregistrées au cours du siècle.

Cléophée –  Cléophas était l’un des 72 disciples de Jésus. Si son étymologie n’a rien à voir avec le mot « fée », le prénom Cléophée n’a pas volé sa part de mystère et semble directement sorti d’un conte de fées !

Elfie – Ce joli prénom féminin ne fait pas référence aux petites créatures magiques, comme on serait tenté de le supposer, mais à Sainte Elfleda, qui a pour étymologie germanique « adal », noble et « frido », la paix.

Une réflexion au sujet de « Prénoms de fées »

  1. Ping : Fairy names = Prénoms de fées - J...

Laisser un commentaire