Jolie fratrie // Margaux & Charlotte

Laurence du blog Lau and the Girls est la maman de deux petites filles aux prénoms intemporels, Margaux et Charlotte. Deux adorables poupettes aux yeux incroyables dont les seconds prénoms cachent une histoire amusante et peu commune ! Laurence nous raconte…

Je te suis depuis un petit temps sur Instagram et chaque fois que tu publies un article sur les jolies fratries, je me dis que je devrais faire beaucoup plus d’enfants, rien que pour leur donner des prénoms. Tant de beaux prénoms et de belles idées, remplies de douceur et de légèreté… Alors je me suis dit que peut-être, les prénoms de mes filles donneraient aussi de jolies idées à d’autres… ?

Elles s’appellent Margaux et Charlotte. Margaux est née le 31/10/2012 et Charlotte, le 26/02/2015. Leurs prénoms n’ont pas toujours été ceux-là, c’est une histoire que j’ai déjà racontée en partie sur mon blog.

Mais aujourd’hui, je me sens prête à raconter la petite histoire de leurs vrais prénoms. Une histoire pas exceptionnelle, car ils ont juste été choisis avec le coeur, mais une histoire exceptionnelle pour nous <3″

Margaux, Suzette

“J‘avais déjà raconté l’histoire de leurs seconds prénoms sur mon blog, mais c’est avec joie et fierté que je donne la primeur de l’histoire de leurs vrais prénoms au blog de Jolis Prénoms !

Notre premier bébé s’est installé très rapidement après qu’on ait décidé de devenir parents. C’était en mars 2012. Quelle joie, quel bonheur et quels frissons nous avons ressentis… Nous avons attendu fin avril avant de l’annoncer à notre famille. Pour autant, j’ai tout de suite commencé à me projeter avec des prénoms. Quelques idées, certaines plus précises que d’autres, que je suggérais à l’homme. Et principalement pour des filles. Mon gros coup de coeur : Jeanne. Mais veto de l’homme.

En juillet, nous apprenons justement que nous allons accueillir une petite princesse. Nous nous mettons très vite et très naturellement d’accord sur un prénom que nous adorons tous les deux finalement : Margaux. Un prénom doux et fort à la fois, qui a de la personnalité. Classique mais pas trop courant… Ce prénom était vraiment fait pour elle. Et question orthographe, nous souhaitions vraiment la terminaison -aux. C’est pour nous aussi une référence au domaine du vin, et au prestigieux Château Margaux.

Pour la petite histoire, quand je suis arrivée en salle d’accouchement et que l’infirmière a constitué mon dossier, elle a été la première à qui nous avons dit le prénom. Hé bien, dans la salle d’accouchement d’à côté, une petite Margot a vu le jour quelques minutes avant la nôtre ! Evidemment, ça n’a pas raté, mes beaux-parents, venus découvrir leur petite merveille, sont entrés dans la chambre de l’autre Margot :-) Pourtant nous avions bien précisé l’orthographe de la nôtre !

Ce prénom est resté notre secret jusqu’à la naissance. Nous ne souhaitions pas le divulguer à la famille. De juillet à octobre, il a fallu ruser pour ne pas se trahir… Et finalement, ce fut assez facile, car ma Maman a commencé à surnommer notre bébé “Suzette la Crevette”. Quand on parlait d’elle, on la surnommait donc Suzette ! “Quand Suzette sera là…”, “on prépare la chambre de Suzette”, “oh, Suzette vient de me donner un coup dans les côtes !”. Bref, on s’y était tellement habitué, à ce prénom, qu’il m’a personnellement fallu 2-3 jours après sa naissance pour arrêter de l’appeler Suzette. Un prénom qui comptait quand même encore beaucoup pour nous… raison pour laquelle nous avons décidé de le donner en deuxième prénom. Notre première fille s’appelle donc Margaux Suzette.”

Charlotte, Martine

“En juin 2014, nous décidons d’agrandir la famille. Un petit bébé s’installe très vite lui aussi. Comme pour Margaux, je me projette avec des prénoms. Et nous tombons très vite d’accord pour un garçon : j’aime beaucoup Antoine, mais nous avons tous les deux un vrai coup de coeur pour Baptiste, que nous trouvons classique et bien accordé avec Margaux.

Mais nous attendons octobre pour connaître le sexe de bébé : une deuxième petite fille ! Et là, nous nous mettons à faire des short lists. Quelques prénoms ressortent, mais sans grande conviction. Je retente “Jeanne”, mais il y a toujours un veto du Papa. Début janvier, je suis mise au repos pour menace d’accouchement prématuré (bébé était prévu pour le 4 mars). On se dit qu’elle peut arriver à tout moment et qu’il serait temps de lui trouver un petit prénom à cette princesse. Nous avons envie d’un prénom classique et intemporel, doux et fort lui aussi, qui s’accorde bien avec Margaux. Nous avons finalement deux coups de coeur : Manon et Charlotte. Nous choisissons Charlotte, qui s’accorde mieux (du moins, c’est notre avis) avec Margaux. 

Dès que nous avons su que c’était une fille, nous lui avions déjà trouvé son petit surnom, que nous allions lui donner en second prénom, comme sa soeur. Après “Suzette la Crevette”, nous avions donc “Martine la petite sardine”. Nous l’avons surnommée Martine jusqu’au 26 février 2015, jour de sa naissance. Notre deuxième fille s’appelle donc Charlotte Martine.”

Vos enfants portent des prénoms anciens, rares et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz