Jolie fratrie // Lucie, Valentine, Thélise & Joseph

Marie-Soline est la maman de quatre enfants de 5 à 10 ans prénommés Lucie, Valentine, Thélise et Joseph. Des prénoms choisis de longue date et un prénom coup de coeur, très rare, découvert dans l’arbre généalogique de la famille. Et une implication particulièrement forte des parrains et marraines au travers de prénoms secondaires. Marie-Soline nous raconte.

“Nous choisissons le premier prénom, puis Marie par tradition et nous demandons au parrain et à la marraine de s’engager en choisissant un prénom de leur choix (ou leur propre prénom).”

Lucie, Marie, Éléonore, Madeleine

“Pour notre premier enfant, le choix du prénom n’a pas été compliqué car mon mari se prénomme Luc, que nous avons féminisé en Lucie. Ensuite Marie par tradition, Éléonore choisi par le parrain (en référence à la reine Aliénor d’Aquitaine, aussi connue sous le nom d’Éléonore de Guyenne) et Madeleine choisi par la marraine (c’est le prénom de sa maman, grand-tante de ma fille).”

Valentine, Marie, Quitterie, Sophie

“Pour notre seconde fille, j’ai beaucoup hésité entre Valentine et Elisabeth, mais le “beth” final m’a finalement dissuadée.

Quant à Quitterie, c’est le prénom choisi par le parrain originaire des Landes (Sainte Quitterie est célébrée à Aire-sur-l’Adour) et Sophie est le prénom de la marraine.”

Thélise, Marie, Jeanne, Clotilde

“Alors là, j’ai complètement craqué sur ce prénom découvert en faisant de la généalogie, une de mes ancêtres le portait en Corrèze vers 1850, je n’en connais pas vraiment l’origine et je dois dire que j’ai fait un peu de forcing pour l’imposer, car mon mari voulait Thérèse.

Jeanne est le prénom de sa grand-mère (ma belle-mère) choisi par le parrain et Clotilde a été choisi par la marraine (à cause de Sainte Clotilde, femme de Clovis).”

Joseph, Luc, Philippe, Pierre, Marie

“Et oui enfin le garçon. J’ai toujours aimé le prénom Joseph. Lucie et Valentine se seraient appelées ainsi si elles avaient été des garçons (pour Thélise j’avais changé et choisi Étienne) mais quand j’ai su que le quatrième serait un garçon, je suis revenue à mes premières amours, à savoir Joseph.

Luc comme son papa, Philippe prénom du parrain (il tenait à son prénom c’est une tradition dans sa famille de donner le prénom du parrain), Pierre choisi par la marraine car c’est l’anagramme du mot “prière”.

Et la famille s’arrête là, j’aurai bien aimé un petit cinquième, mais… ils sont rapprochés, c’était mon souhait. Je partage également notre liste de prénoms car nous avions fait une liste fille et une liste garçon  (liste qui a été plutôt stable pour les quatre grossesses) :

Pour une fille :Élisabeth, Thérèse, Adélaïde, Irène, Adeline, Émeraude, Amélie, Priscille

Pour un garçon :Étienne, Thaddée, Armand, Hubert, Vianney, Timothée, Edmond, Charles

et quelques autres mais je ne m’en rappelle plus.

Vos enfants portent des prénoms anciens, rétro, rares, classiques, bohèmes et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

1
Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
plus récent plus ancien
Notify of
M-ilie
Membre
M-ilie

Bel article, comme toujours ! La symbolique du trèfle à quatre feuilles rend tout à fait grâce à ce chiffre, parfait à mes yeux en terme d’enfants au foyer (être la maman de quatre enfants étant un rêve non exaucé). Thélise a beaucoup de charme, et cette volonté maternelle de redonner vie à un prénom porté par une aïeule est très touchante. Au masculin, je m’étonne que Thélis ne connaisse pas un succès populaire (à l’heure des Mathis et Thélio par exemple > petits camarades de classe de mon fils). Tout comme Marie-Soline, je ne connais pas non plus l’étymologie… Read more »