Jolie fratrie // Joaquine, Léone & Paula

Agathe, jeune maman de 28 ans, est à la tête d’une jolie fratrie de filles aux prénoms peu communs : Joaquine, Léone et Paula. Des prénoms originaux aux sonorités plutôt mixtes, voire masculines, et des références à la culture populaire et à un sport cher au coeur du papa, le surf ! Agathe nous raconte comment elle et son mari ont choisi les prénoms de leurs enfants, à l’âge où d’autres commencent tout juste leur vie d’adultes !

Joaquine, Fatima, Béatrice 

“J’ai toujours aimé les prénoms hors du commun. Je trouve qu’un prénom original est une force.  Malgré ma nature introvertie, j’ai toujours eu le souhait de me démarquer des autres. Pour moi, le prénom est la première image de vous, qui montre que vous êtes une personne unique… 

Enceinte de notre premier bébé, nous avions souhaité ne pas connaître le sexe. À tout juste 21 ans, nous étions très excités à l’idée de devenir parents, à l’âge où la plupart de nos amis étaient étudiants ! Fille ou garçon, ce bébé allait être le premier de ma famille, de nos amis… c’est certain que le sexe nous importait guère !

Très rapidement, mon mari, menuisier et skateur, avait choisit Zéphyr pour un garçon, en référence au surfshop « Zephyr » de Venice (Californie) et aux débuts de la culture skate des années 70… Moi je trouvais ça cool, et j’ai tendance à chercher les origines, donc Zéphyr, personnification grecque du vent, ça m’allait ! Pour une fille, je voulais un prénom qui sonne plutôt masculin, assez mixte. Nous n’avons pas mis longtemps à nous mettre d’accord sur Joaquine. Ce prénom vient de mon grand-père maternel que je n’ai pas connu. Joaquim était portugais, et c’était un bel hommage d’appeler notre fille ainsi. Nous avons cherché son féminin : Joaquina, et opté pour Joaquine pour le « franciser » et lui donner ce côté mixte que je souhaitais.

Bref, à sa naissance, une petite fille, et le prénom qu’elle allait porter une évidence ! Elle porte en deuxième prénom celui de ses deux grands-mères. Aujourd’hui, Joaquine est la personne la plus cool que je connaisse (et oui, c’est ma fille…!). Elle aime se démarquer, elle aime le foot et les rappeurs qui disent des vilains mots… Elle est dingue de son père, de chaussures et de fringues, elle prône déjà le féminisme du haut de ses 6 ans !”

Léone, Matilda, Samuelle 

“Notre deuxième fille est arrivée très vite, par surprise ! Par souci de maîtrise de cette grossesse inattendue, je souhaitais cette fois connaître le sexe du bébé. Le choix du prénom était plus difficile, nous avions du mal à nous mettre d’accord. L’idée de Léone est arrivée dès le début pour ma part, c’était une évidence. Mon mari était catégorique : non ! C’était vieux, et ça rappelait la voiture, La Seat Leon…

Moi j’adorais. Et je n’arrivais pas à passer à un autre prénom. Je le trouvais à la fois doux et dur, je lui trouvais des sonorités créoles et africaines, tout ça, tout ça… et il allait parfaitement bien avec Joaquine. À force d’en parler, notre entourage a commencé à s’y faire, et mon mari à l’intégrer et même à l’apprécier !

Léone est née, le contraire de Joaquine : peau de porcelaine et les yeux d’un bleu profond ! Ses deuxièmes prénoms sont ceux de sa marraine Mathilde (ma petite sœur), Matilda fait référence au roman de Roald Dahl et aussi la chanson d’Alt-J et la chanson d’Harry Belafonte. Et son parrain Samuel, qu’on a féminisé. Ma petite Léone porte si bien son prénom : coquine, rigolote, généreuse et unique !”

Paula, Malik 

“Enfin, notre dernière petite fille rejoint notre équipe ! Cette fois-ci nous gardons la surprise ! Tout le monde nous disait que l’on « tentait » le garçon… Mais nous, on faisait un troisième enfant, et encore une fois, fille ou garçon, ça n’avait pas d’importance ! 

Si c’était un garçon, j’avais choisis Malik. Comme le surfeur Malik Joyeux. De plus, ça voulait dire Vague en inuit, on restait dans le thème. J’adore sa sonorité ! Pour une fille, c’était Paula… un prénom portugais pour fermer la boucle ! Nous le prononçons à la française, même si sa grande sœur préfère l’appeler Paola. Nous laissons donc le choix pour la prononciation ! 

Je voulais terminer cette fratrie par un prénom qui sonne plus féminin cette fois-ci. À sa naissance, nous étions une fois de plus, heureux et pas surpris d’accueillir Paula ! Pour son deuxième prénom, vous avez bien compris que j’ai réussi à “caser” mon prénom de garçon que je n’aurai pas… et pour le coup, ça masculinise son prénom très féminin ! De plus, elle utilisera son prénom entier comme nom de scène quand elle sera chanteuse de soul ;)”

Vos enfants portent des prénoms anciens, rétro, rares, classiques, bohèmes et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr 

4
Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
plus récent plus ancien
Notify of
Coco
Invité
Coco

Super témoignage et prénoms qui changent, ça fait du bien !
Bravo d’avoir pensé à oser Malik sans les origines qui vont avec, j’admire l’audace.
Et je suis curieuse de connaître les autres prénoms masculins de vos listes (j’adore Zéphyr et Joaquim, tout comme Léone et Paula). Ou bien les prénoms qui seraient envisagés pour un éventuel quatrième. J’aurais envie d’en lire plus ! ;-)

merrédith Aynié
Invité
merrédith Aynié

Très chouette témoignage, j’adore la conclusion

Agathe
Invité
Agathe

Bjr Coco ! Dans ma liste garçon il y avait Andréa, Joshua, Saùl, Lazare, Lazlo, Salvador, Adel, Adémar,..
En fille, il y avait Marta, Filipa.. et vous ?
Je vous remercie pour ces jolis commentaires :)

Coco
Invité
Coco

Merci de m’avoir répondu Agathe ! ;)
Décidément, j’aime vos listes (Saul, Lazare et Laszlo sont dans les miennes, et Abel plutôt qu’Adel). Côté filles, j’adore les prénoms masculins féminisés par un A comme Augusta, Georgia, Theodora, Pietra, Antonia.