Jolie fratrie // Joanne & Thelma

Amélie est la maman de deux petites filles prénommées Joanne et Thelma. Si le prénom de leur premier bébé a été rapidement trouvé, le choix du prénom de leur deuxième fille s’est avéré un peu plus plus compliqué. La faute a une péripétie que l’on est nombreux à redouter : la naissance d’un bébé portant le prénom retenu dans l’entourage proche ! Amélie nous raconte l’histoire de ces deux prénoms pleins de peps !

“Je m’appelle Amélie, j’ai 38 ans. J’ai rencontré, Hervé, mon futur mari en 2006. Notre désir d’enfant était là depuis longtemps, mais Monsieur a préféré officialiser avant de se lancer !

On officialise donc en avril 2010, puis on se lance dans l’aventure bébé, et nous mettons un peu de temps pour voir notre premier bébé arriver.”

Joanne, Marie, Odette 

“En juin 2011 j’apprends que je suis enceinte et je questionne tout de suite mon mari quant aux prénoms. Sa réponse est sans appel : « on verra quand on connaitra le sexe ». Je commence donc à faire ma liste de mon côté. Pour un garçon j’aime Samuel, William, Eliott, Baptiste… Pour une fille j’aime Juliette, Agathe, Adèle, Angèle, Lise… mais ça manque un peu de rock’n roll, car oui j’aime le « rock’n roll »… 

A l’automne 2011 on apprend qu’on attend une petite fille ! Youpi, ça y est, on peut parler prénoms…

Au fil de mes recherches je tombe amoureuse de Charlie et Joanne. J’abandonne vite Charlie car avec un nom de famille commençant par W, j’ai peur des moqueries de cours de récréation. Et plus le temps passe plus j’aime la douceur de Joanne. J’aime aussi la signification de ce prénom (dérivé de Johanna) qui signifie « Dieu fait grâce ». Je fais un peu de lobbying auprès du papa qui accepte facilement : notre premier bébé s’appellera donc Joanne (sans le h)… Quelques jours avant sa naissance j’ai quand même quelques doutes car entre temps je me suis prise d’amour pour le prénom Suzanne. Pour mon mari, le choix est fait, notre futur enfant s’appelle Joanne, un point c’est tout !

Notre Joanne voit le jour le 15 février 2012, une journée grise et pluvieuse qu’elle a réussi à illuminer avec sa jolie bouille. Son prénom a surpris, car il est peu courant mais il a été bien accueilli. C’est une petite fille de 5 ans et demi aujourd’hui, qui porte son prénom à merveille, pleine de vie, souriante et très sensible. Ses autres prénoms sont Marie (ma grand-mère) et Odette (la grand-mère de cœur de mon mari).”

Thelma, Catherine, Frédérique, Michelle 

“Quand Joanne a eu un an et demi, on s’est décidé à lancer « numéro 2 »… mais encore une fois, il va falloir s’armer de patience. C’est en septembre 2015 (le jour de mon anniversaire !) que j’apprends que je suis enceinte. Début 2016, l’échographiste nous confirme que c’est une deuxième fille (re-youpi !). On parle tout de suite de prénoms et je ramène Suzanne sur le tapis… Le papa est d’accord cette fois, ouf ! Nous avions donc fait notre choix (sans en parler à notre entourage), quand au cours d’un déjeuner en famille, la tante de mon mari, nous dit que son cousin germain (dont il n’est pas très proche mais portant le même nom de famille) vient d’avoir une petite Suzanne… Vous auriez dû voir ma tête… 

Une fois la tante partie, je regarde mon mari et lui dit « il faut qu’on trouve un autre prénom, ce n’est pas possible qu’elles s’appellent pareil en étant petites cousines »… Nous voilà donc repartis dans les recherches. A posteriori, je me dis que ce n’est pas plus mal car Joanne et Suzanne, ça fait beaucoup de « ane » ! Et puis, pour tout dire, j’adore Suzanne mais il manque ce petit côté rock’n roll que j’aime tant dans Joanne. On cherche donc pendant des semaines et des semaines, on n’est pas du tout d’accord entre nous. Je reste sur le diminutif Suzie, mais quelque chose fait que je continue à chercher… C’est donc que ce n’est pas le bon…

Un jour je vois à la télé un reportage sur une femme dont le mari est décédé au Bataclan alors qu’elle était enceinte de leur fille. Son mari avait choisi d’appeler leur fille Thelma, et elle a décidé de lui donner ce prénom… Coup de foudre immédiat pour ce prénom ! Mon mari me l’avait proposé quelques mois plus tôt mais j’étais focalisée sur Suzanne… En l’entendant de nouveau dans la bouche de cette femme, je l’ai trouvé doux et rock’n roll à souhait. Côté signification, il est chargé de sens puisqu’il vient du prénom Anthelme, d’origine germanique, qui signifie « protection divine ». 

Notre jolie Thelma vient au monde le 21 mai 2016, un bébé de printemps qui porte en elle beaucoup de joie et de vie. Son prénom a été très apprécié, surtout de la famille et il lui colle à la peau. Elle a toujours le sourire, a un sacré caractère et adore jouer avec/coller sa grande sœur. Ses autres prénoms sont Catherine (sa grand-mère paternelle), Frédérique (sa grand-mère maternelle), Michelle (le prénom féminisé de mon grand-père adoré).”Vos enfants portent des prénoms anciens, rares et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz