Jolie fratrie // Cassandre & Arthur

Johanna et Michaël sont les parents de Cassandre et Arthur. Des prénoms nobles et puissants, issus des mythologies grecque et bretonne. Amoureuse des prénoms depuis toujours, Johanna nous raconte l’histoire des prénoms de ses deux enfants…

Cassandre, Michèle, Laurette 

“J’ai appris que j’étais enceinte quelques mois avant notre mariage. Une jolie surprise qui m’a imposé de faire retoucher ma robe ! J’avais toujours désiré avoir une petite fille, espérant retrouver avec elle la belle complicité qui m’unie à ma propre maman. Quelle joie d’apprendre, à 4 mois de grossesse, que c’était bien une petite demoiselle que nous attendions ! Le papa était aussi heureux que moi… 

Amoureuse des prénoms, j’avais déjà établi une liste et je rebattais les oreilles de mon mari avec, à son grand désespoir, lui qui a tellement de mal à se projeter dans l’avenir… Dans ma liste il y avait Céleste, prénom que j’adore, Noémie, Jeanne… Mon mari me proposait Eva, Julia, mais trop court et trop « années 90 » pour moi, pas assez rétro… Il aimait Céleste, mais pas de coup de coeur.

Finalement, un soir, je lui ai lu le livre des prénoms, page par page !!! Cassandre lui a tout de suite tapé dans l’oeil, lui, l’amateur de mythologie. J’étais assez surprise à vrai dire car je n’aurais pas parié sur ce prénom. Etudiante, je gardais une petite Cassandre et j’avais toujours trouvé beaucoup de charme et de caractère à ce prénom. Nous avons envisagé Cassandra pour une meilleure fluidité à l’oral avec notre nom de famille, mais sommes vite revenus à Cassandre qui nous paraissait plus chic et sobre.

Le prénom a été plutôt bien accueilli, pas de réactions franchement négatives. Seul mon frère aîné lui trouvait un petit air masculin. Il avait raison finalement puisque c’est un prénom mixte, et ce petit coté boyish n’était pas pour me déplaire !

Cassandre a maintenant un peu plus de 2 ans et incarne à merveille ce prénom, elle est à la fois une petite fille très féminine et douce et en même temps, une vraie casse-cou, intrépide et aventureuse, avec un sacré caractère (de cochon).

Elle porte en deuxième et troisième prénoms ceux de ses grand-mères.”

Arthur, Joseph, Fabrice

“Très vite après la naissance de Cassandre, j’ai eu envie d’agrandir la famille. Mais ma récente césarienne m’imposait d’attendre au moins un an avant d’envisager une autre grossesse… Loulou s’est donc invité juste après le premier anniversaire de sa soeur !

Pour ce petit bébé, je n’imaginais pas autre chose qu’une petite fille. Une petite fille, je savais comment ça fonctionnait, ce que c’était… J’avais beaucoup de mal à me projeter avec un petit garçon et son papa encore plus ! Il me répétait sans arrêt qu’il avait toujours pensé qu’il n’aurait que des filles… Et bien raté ! A tout juste trois mois de grossesse, nous apprenons que nous attendons un petit garçon ! Passé la surprise, nous apprivoisons doucement cette idée, et papa est finalement très heureux d’avoir un héritier mâle ! 

J’ai enfin l’autorisation d’assaillir mon mari avec mes listes de prénoms ! Pour une fille c’était simple, nous aimions Céleste et Jeanne, toujours, mais aussi Bérénice, Philippine ou Pénélope… Il n’y avait « plus » qu’à trancher.

Pour un garçon en revanche, la tâche était plus ardue. Mon coup de coeur absolu était Augustin ! Evidement, véto du papa… Je proposais donc Paul, Robinson, Léon, Léonce, Arthur, Sorën, Joseph (mais ma nièce se prénomme Joséphine), Ronan… Nous aimions les prénoms à consonance mythologique comme Priam, Hector, Ulysse ou Achille, mais pour le coup, cela faisait vraiment Guerre de Troie à la maison ! Exit donc… 

Nous avons finalement établi une short-list avec Paul, Léon et Arthur. Le « P » de Paul nous posait problème car notre nom de famille commence par un « D ». Nous l’avons donc éliminé, à regret. Restaient Léon et Arthur… Nous avons finalement jeté notre dévolu sur ce dernier qui nous paraissait mieux s’accorder avec Cassandre. La référence au Roi Arthur lui confère ce petit coté historique qui renforce l’harmonie avec sa soeur. Autre référence commune aux deux prénoms, la littérature. Pour moi, la grande fan de livres ! Arthur, c’est Rimbaud et la légende Arthurienne et Cassandre, l’Ode de Ronsard.

L’accueil fut très positif de manière générale. C’est un prénom assez consensuel finalement, et c’est presque ce qui me gênait au départ… Dans mes critères de base, j’aurais aimé un prénom plus atypique, moins « passe-partout »… Comme quoi, il ne faut jamais dire « Fontaine je ne boirai pas de ton eau » ! 

Arthur porte en deuxième prénom Joseph, qui était son arrière-grand-père paternel, décédé lorsque mon mari était enfant et qu’il adorait. Son troisième prénom, Fabrice, était celui de mon deuxième frère, décédé lorsque j’étais enfant également. 

Arthur a aujourd’hui 7 mois. C’est un petit garçon très facile, toujours souriant (sauf lorsqu’il fait ses dents !) et TRES gourmand. Surnommé « Doduchat », il fait la joie de sa grande soeur qui se régale à le faire rire aux éclats.”

Vos enfants portent des prénoms anciens, rares et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

Poster un Commentaire

1 commentaire sur "Jolie fratrie // Cassandre & Arthur"

Laisser un commentaire

Classé par:   plus récent | plus ancien
Gaelle
Invité
Gaelle

J’adore les deux prénoms <3
Nos filles s'appellent Cassandre et Olympe et j'avais un coup de cœur pour le prénom céleste ;)

wpDiscuz