Jolie fratrie // Aloïs, Lancelot, Florestan & Abel

Un premier fils, puis des jumeaux, et enfin un petit dernier blond comme les blés… Claire nous raconte son cheminement pour choisir les prénoms de ses quatre garçons : Aloïs, Lancelot, Florestan et Abel. Cette maman passionnée de prénoms (et photographe de talent : Over My Rainbow) nous offre un témoignage captivant et émouvant, agrémenté de photos toutes plus belles les unes que les autres !

Naissance Abel

« J’ai toujours été passionnée par les prénoms, alors forcément, avant même d’attendre mon premier bébé j’avais une liste longue comme le bras. Le résultat de beaucoup de lecture et de recherches, ainsi que de la fréquentation pendant de nombreuses années de forums prénoms, surtout celui de Magic Maman, depuis 1999 (où le site s’appelait encore Magique Emilie, et je m’y connectais depuis un cyber café ! ^^).

Mes  enfants ont tous trois prénoms, pour éviter les homonymes tout d’abord, car nous avons un nom de famille très courant. Ensuite, leur deuxième prénom (ou troisième pour Abel) est toujours un peu plus courant que le premier, au cas où – sait-on jamais – ils voudraient en changer. Le dernier est en général un prénom vétoïsé par le papa, ou bien que je ne voyais plus attribuer en premier. Dans tous les cas, ce sont tous des prénoms que j’aime et que j’ai choisi, pas de prénoms familiaux ou des parrains/marraines, qui sont souvent démodés. »
Octobre2012septembre2015

Aloïs, Esteban, Alexandre

« L’histoire du prénom d’Aloïs est un peu compliquée. J’avais depuis de nombreuses années en tête un duo de tête et pour un garçon c’était Esteban. Son papa et moi étions de grands fans des Mystérieuses Cités d’or et nous nous sommes mêmes rencontrés grâce à notre goût commun pour l’animation de notre enfance. J’aimais beaucoup ce prénom, sa sonorité et ce qu’il représentait pour nous, mais au moment où notre premier bébé s’est annoncé, j’ai rapidement senti qu’il était en train de décoller… Dans L’Officiel des Prénoms, un encart spécial lui était réservé. J’ai eu le nez creux car effectivement rapidement il est devenu assez courant, atteignant plus de 2000 naissances par an. J’aime les prénoms et il y en a tellement de beaux que je trouve dommage de voir les mêmes un peu partout et j’avais vraiment envie de prénoms un peu plus rares.

Il a fallu tout revoir, alors même que j’avais fait la bêtise de l’annoncer partout et qu’il avait déjà un pyjama brodé « Esteban » ! En dehors de l’aspect de la popularité qui me dérangeait, je ne « sentais » pas ce prénom pour mon bébé, quand je le disais. Ça ne collait pas. Je n’ai presque plus jamais révélé ou même prononcé le prénom d’un de mes bébés par la suite avant leur arrivée.

Il a fallu se mettre d’accord quelques semaines avant la naissance et deux prénoms se détachaient : Sam et Aloïs. Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours aimé le diminutif Sam, alors qu’il ne cadre pas trop finalement avec les autres prénoms que j’aime. Finalement, comme nous avions du mal à nous mettre d’accord, nous avons décidé de poser la question à mon beau-père, ce qui a fini par convaincre mon mari pour Aloïs. Je me demande si notre fratrie aurait été la même si elle avait commencé par un Sam !

Aloïs vient du vieil allemand Alwis, qui signifie « très sage, savant ». Ce n’est pas un dérivé de Louis comme beaucoup le croient. Son troisième prénom, Alexandre, est un des prénoms de son papa, un beau classique fort avec un petit côté héroïque. »

Alois juin 2015Alois-Abel

Lancelot, Marius, Camille et Florestan, Maël, Ulysse

« Quand le deuxième s’est annoncé et qu’il s’est avéré qu’il était venu avec un copain, il a fallu trouver en urgence un prénom qui aille avec Florestan, qui était mon coup de cœur depuis plusieurs mois. A l’origine, c’était le coup de cœur d’une amie de forum (coucou Gaëlle), mais elle avait eu une fille, à qui elle avait donné le prénom que je réservais pour Aloïs s’il avait eu des couettes. Nous avons fait en quelques sortes un échange de prénoms !

Florestan avait eu un peu de mal à s’imposer auprès de mon mari, car c’est un prénom très peu connu (environ 200 en France en 2006). Beaucoup d’amies m’ont proposé des prénoms allant avec Florestan mais aucun ne faisait tilt. En relisant un de mes livres de prénoms, je suis tombée sur Laszlo et je me suis dit que j’aimais bien la sonorité, mais avec son orthographe compliquée et notre manque de racines slaves, ça ne collait pas trop. J’ai repensé à Lancelot (j’aime beaucoup le livre de Barjavel « L’enchanteur » et Lancelot est au cœur du récit), et le lendemain matin, une amie m’a proposé ce duo Florestan et Lancelot et de le voir écrit a vraiment fait tilt. J’en ai parlé à mon mari en pensant vraiment qu’il allait trouver Lancelot trop audacieux et à mon grand étonnement, il a adoré l’idée et n’en a plus démordu. J’ai beaucoup réfléchi avant de donner ce prénom (et dans une moindre mesure Florestan, si rare), et j’ai décidé d’écrire à plusieurs Lancelot adultes, via Facebook ou Copains d’Avant. Plusieurs m’ont répondu et ils m’ont tous encouragée, ce qui a fini par me convaincre.

Aujourd’hui ils les portent très bien, et leurs prénoms passent parfaitement à l’école où ils sont entourés de beaucoup de prénoms d’origines diverses, comme ceux de leurs meilleurs copains, jumeaux aussi, Lakshman et Srinivas.

Lancelot porte Marius en deuxième prénom, ce qui était ma première idée de duo qui n’a pas plu au papa. Son troisième prénom, Camille, est un petit hommage à Camille Desmoulins, personnage emblématique de la Révolution (bon c’est aussi que j’étais un peu tombée amoureuse de François Cluzet qui jouait Camille Desmoulins dans le film de 1989, qu’on nous avait passé au collège !).

Florestan est un dérivé provençal de Florentin, j’ai fait beaucoup de recherches sur ce prénom, j’en ai trouvé un au 16ème siècle qui a été visiblement le frère de lait d’Henri IV. Il est aussi présent dans quelques pièces musicales, par exemple Fidelio de Beethoven. Son deuxième prénom, Maël, et son troisième, Ulysse sont des prénoms que j’aimais beaucoup mais que je n’aurais pas donné en premier, le papa n’était pas fan. 

J’aime dans le duo Lancelot et Florestan que les prénoms se répondent (avec les son AN – LO et ES – CE), sans se ressembler vraiment. »

Lancelot-Florestan 7 ans Lancelot-Florestan-8ans Lancelot-Florestan aout2015

Abel, Darius, Elliott

« Abel, quand il s’est annoncé, aurait pu s’appeler Darius, c’était mon coup de cœur depuis plusieurs mois. Un problème se posait un peu malgré tout : si le bébé s’appelait Darius, est-ce que cela ne « volait » pas un peu à Lancelot son « prénom de secours » Marius ? Même si la probabilité que Lancelot veuille changer de prénom était faible, je n’avais pas envie de retirer cette petite sécurité en donnant à son petit frère un prénom trop proche. De toute façon, il m’est rapidement apparu que Darius sonnait un peu trop dur pour ce bébé-là. Ça ne collait pas.

Abel n’était pas sur ma liste car un vague cousin éloigné avait appelé son fils comme ça à l’époque de la naissance de notre premier (le petit fils de la demi-sœur de la grand-mère de mon mari, véridique !  Ou comment se mettre des bâtons dans les roues pour rien).  Comme nous n’avions plus revu depuis ni le cousin ni l’enfant, nous avons décidé de passer outre.

Il s’est imposé rapidement sur nos autres idées qui étaient Nils, Roméo ou Cyriac. Abel  est un prénom biblique donc assez connu mais peu répandu. Je suis assez étonnée d’ailleurs du nombre de personnes qui ne connaissent pas l’histoire de la genèse.

Son troisième prénom est un hommage au musicien Elliott Smith que j’aime beaucoup.

Mon seul petit regret est qu’avec un deuxième prénom en A, je confonds systématiquement Aloïs et Abel ! Nous avions un peu hésité à l’appeler Ulysse, puisque le papa s’est mis à bien aimer ce prénom (il était temps !), mais  j’avais peur qu’il soit trop proche d’Aloïs. Je ne sais pas si je les aurais autant confondus finalement ! Mais bien sur aujourd’hui je ne vois plus Abel s’appeler autrement. »

Abel 1 an Abel 18 mois Abel-2-ans

Vos enfants portent des prénoms anciens, rares et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

Poster un Commentaire

10 commentaires sur "Jolie fratrie // Aloïs, Lancelot, Florestan & Abel"

Laisser un commentaire

Classé par:   plus récent | plus ancien
Maëlle
Invité
Maëlle

Je connaissais cette fratrie dont l’harmonie est presque surprenante vu les idées très hétéroclites de Claire. Mais le résultat est vraiment réussi.
Et Aloïs surtout a bien grandi.

pavyc
Invité
pavyc

Quelle belle famille! Les photos sont très belles et douces, à l’image des prénoms choisis pour vos garçons.

pilgrim54
Invité

de ci de là de magic emilie à magic maman en passant par ciloubidouille et facebook j’ai suivi Claire et ses enfants en pointillés c’est du bonheur je me retrouve dans ses choix et le cheminement pour y parvenir…
Anne maman de Virgile Thaïs et Aurèle

Kid Friendly
Invité

Super article. J’entendais ta voix en le lisant et ça a rappelé des détails oubliés. Bisous

Bénédicte
Invité
Bénédicte

Superbe histoire. J’adore ! Merci pour ce témoignage. Mais quels beaux enfants !! Et quelles belles photos. Sans oublier le principal : que de beaux prénoms ! :)

Ann
Invité
Ann

Je suis sous le charme…de ces beaux prénoms aussi beaux que ceux qui les portent ! Leur douce originalité est un régal aux yeux et aux oreilles, j’aime vraiment beaucoup !
Ann.

AC
Invité

Les photos sont si belles !!!!!!

Dufraisse elise
Invité
Dufraisse elise

J’adore les prénoms que vous avez choisi! Moi c’est Luce Jean et à venir Cyriac que d’anciens prénoms présents sur notre arbre généalogique

Percheron
Invité
Percheron

Il me semble que vous aviez ouvert un sujet sur un forum de prénoms sur le prénom Aénor si vous aviez une fille… je suis tombée dessus lorsque je faisais des recherches sur ce prénom si j’avais une fille moi aussi après Alban et au final j’ai eu une fille et je l’ai appelé Aénor et je me souviens que vous en faisiez l’éloge et ça m’avait convaincue que ce prénom rare pouvait plaire !…
Marie

wpDiscuz