Jolie fratrie // Aglaé, Iris, Salomon & Ruben

Cette fois, c’est la fratrie d’une maman journaliste que je vous propose de découvrir ! Miléna (@pinketgreen sur IG, empressez-vous de la suivre !) nous parle des prénoms de ses 4 enfants, Aglaé, IrisSalomon et Ruben. Des critères bien précis, les aléas de la vie, la vie qui prend le dessus, des prénoms soufflés par le destin et qui s’imposent comme des évidences… Miléna nous offre un témoignage plein d’espoir et d’optimisme, d’amour et de simplicité.JP12AI

« J’ai quatre enfants, deux filles et deux garçons, et pour les quatre les dénominateurs communs pour choisir leurs prénoms étaient simples mais incontournables. Nous voulions des prénoms : (1) relativement rares, (2) avec une belle signification étymologique et (3) qui s’inscrivaient parfaitement dans l’histoire à la fois de notre famille, et de ce bébé en particulier.

A contrario, nous avions aussi des critères totalement rédhibitoires. Les prénoms éliminés d’office étaient ceux (1) trop courants (2) à l’orthographe modifiée (3) inventés.

Autre chose importante dans les choix dans leurs prénoms, à chaque fois je ne me suis pas précipitée. Je savais que le bébé me ‘soufflerait’ son prénom.

Et il l’a fait à chaque fois. »

Aglaé

« Quand je suis tombée enceinte de ma fille aînée, j’ai vécu une grossesse difficile et alitée. Je voulais donc un prénom fleuri, gai, fort (vu son acharnement à s’accrocher en dépit des difficultés) mais aussi pétillant et plein de vie. On a pensé à Clémentine, Églantine, Sixtine… Mais à chaque fois, quelque chose me disait que non, ce n’était pas ça.

Et puis dans un livre de prénom (celui de l’édition 2002) je suis tombée sur un petit paragraphe, très court, mentionnant une série de prénoms rétros très peu attribués mais avec de jolis sonorités. A côté d’Hortense (qui me plaisait aussi mais me semblait un peu ‘froid’), il y avait Aglaé. Le prénom fruité, drôle, pétillant, fort, rétro que je cherchais. Le sien. Sans hésiter.

J’ai fait des recherches et j’ai découvert que dans la mythologie grecque, Aglaé est l’une des Trois Grâces et signifiait ‘resplendissante de beauté’. Plus d’hésitation possible, c’était son prénom. »

jp10

Iris

« Quand je suis tombée enceinte de ma deuxième fille (après trois fausses couches), j’ai repris la même liste en rajoutant d’autres prénoms fleuris parce que c’était ça que je voulais, toujours du fruité, du fleuri, du vivant, du naturel. Il y avait Iris, Violette, Hortense, Clémentine…

Je n’étais pas convaincue par Iris pour une question très bête de sonorités : il n’y avait aucune lettre en commun avec Aglaé. Mais il me plaisait, je ne sais pourquoi, et je l’ai mis dans ma liste.

A ma grande surprise, sur un forum sur lequel j’ai soumis cette liste, une maman m’a répondu ‘Aglaé et Iris ça va très bien ensemble’. Intriguée par cette remarque à laquelle je ne m’attendais pas, j’ai enquêté. Et j’ai découvert qu’Iris… était d’origine grecque, comme Aglaé ! Le voilà le point commun que je cherchais, le trait d’union entre les deux soeurs.

Et alors (cerise sur le gâteau) j’ai appris par la même occasion qu’Iris, dans la mythologie grecque, était la messagère des dieux, celle qui faisait le lien entre l’Olympe et la terre. Et surtout qu’elle était la déesse de l’arc-en-ciel. Oui, rien que cela.

Et justement j’attendais ce bébé après trois fausses couches très difficiles à vivre. C’était comme un signe évident. Plus de doute possible, ce bébé ce serait Iris, mon arc-en-ciel. Mes couleurs après la pluie. Le papa était un peu réticent mais je n’en démordais pas, c’était ‘son’ prénom, il ne pouvait en être autrement. Devant mes arguments, il a rapidement fini par accepter.

Hasard ou pas, Iris est née en juin, en pleine canicule et en plein orage de grêle. Juste après sa naissance, le sol était jonché de billes de grêles énormes. Mais surtout, dans le ciel le soleil était revenu et… il y avait un magnifique arc-en-ciel. Quand je vous dis que certains signes ne trompent pas et qu’il faut se laisser guider par son intuition, quitte parfois à attendre un peu  ! »

JP15

Salomon

« Pour notre premier fils, le choix s’est fait en quelques secondes, dans la voiture, au retour de l’écho qui nous confirmait que c’était bien un garçon. On a parlé prénoms, forcément. J’ai proposé au papa Thaddée, Jude, Melchior. Il m’a regardé un peu stupéfait et m’a demandé, un brin taquin : ‘Tu ne trouves pas ça trop connoté biblique ? Pourquoi pas Salomon pendant que tu y es ?’.

Je suis restée bouche béé deux secondes, j’ai regardé la route, puis le papa. Et j’ai répondu : ‘Ben j’aime bien Salomon moi’. Le papa m’a alors dit (le filou) : ‘moi aussi j’aime ce prénom, depuis toujours’.

On a souri, j’ai regardé le ciel bleu et la route qui montait vers chez nous.

Le prénom était choisi.

En un quart de seconde et loin de toutes mes listes précédentes. Un prénom que je n’avais jamais envisagé mais qui s’imposait naturellement en cette belle matinée où nous avions appris que nous attendions un fils. »

jp9

Ruben

« Quant à mon quatrième, ahhhh Ruben, mon deuxième fils ! Mon coup de cœur depuis le début ! L’évidence ! Mais il a fallu batailler avec le papa qui ne voulait pas ce prénom (un membre de sa famille porte ce prénom, argument que je peux tout à fait comprendre mais… c’était Ruben que j’attendais, je le savais).

J’ai ressorti un livre de prénoms que j’avais acheté il y a longtemps, un livre un peu spécial, « L’âme des prénoms » et j’ai relu ce qui concernait Ruben. Ca parlait de fils, de changement et de force cosmique.

J’ai pris en photo les deux pages avec mon téléphone et je les ai envoyées au papa.

Il a juste répondu ‘ok’.

C’est donc Ruben que nous avons accueilli il y a presque un an. En plus d’avoir choisi et soufflé son prénom, cet enfant extraordinaire a même choisi l’endroit où il naîtrait  : entre mes mains, dans notre salon, en sept minutes à peine.

Voila pour l’histoire des prénoms de mes quatre enfants. »

JP3AIJP2

« Et comment les portent-ils me demanderez-vous peut-être  ?

Eh bien à la perfection.

Aglaé est une vraie nymphe, douce, généreuse, drôle et pétillante, gracieuse et mature, forte, souriante et sûre d’elle.

Iris est un arc-en-ciel en puissance, capable de passer des larmes de crocodile au fou rire en l’espace de quelques minutes. Une petite fille pleine de couleurs et de richesses.

Salomon est un vrai petit Roi de sagesse, qui accepte les choses comme elles sont avec beaucoup de maturité et de justesse. Il m’apprend beaucoup sur moi, sur la vie et sur l’instant présent.

Quant à Ruben, juste après sa naissance j’ai créé le hashtag #rubenmaitrezen pour marquer toutes ses photos sur Instagram. Et bien autant dire qu’il ne l’a pas volé ce surnom. C’est un véritable Maître Zen. Calme, gros dormeur, avec une faculté d’adaptation à tout assez renversante. Toujours souriant. Ruben est zen comme il est né, en toute quiétude. Et il transmet sa zenitude à toute sa fratrie. »

JP5 JP6 jP11 jp7 crâne 2 10954518_10153152406832652_6598320634413958441_n-001

Vos enfants portent des prénoms anciens, rares et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

Poster un Commentaire

4 commentaires sur "Jolie fratrie // Aglaé, Iris, Salomon & Ruben"

Laisser un commentaire

Classé par:   plus récent | plus ancien
Bénédicte
Invité
Bénédicte

J’adore !! Que de belles histoires ! Et tous ces signes… ça laisse rêveur.
Très jolie fratrie :)

mimilagrenouille
Invité

Super beau récit Miléna, je n’en attendais pas moins de toi :)

Meenah
Membre

J’aime beaucoup cette jolie fratrie & le récit de leur histoire est très touchant !

Maëlig
Invité
Maëlig

Jolis prénoms, joliment racontés…!

wpDiscuz