Constance

Genre : F
Origine de Constance : « constantia » (latin)
Signification de Constance : persévérance
Popularité en 2012 : #105
Fête : 8 avril

La constance (constantia) est l’une des grandes vertus de l’école philosophique du stoïcisme, pour qui elle représentait la fermeté des sentiments. Dans son œuvre « De constantia sapientis » (La Constance du sage), Sénèque décrivait la constance comme l’impassibilité du sage.

D’innombrables personnalités, de l’Antiquité (période durant laquelle il était masculin) à nos jours en passant par le Moyen-Age, portèrent ce prénom. Guillaume le Conquérant prénomma une de ses filles Constance. Constance de Bretagne, héritière du duché de Bretagne, était la veuve de Geoffroy Plantagenêt et la mère d’Arthur. La femme d’Oscar Wilde s’appelait Constance, tout comme celle de Mozart (sous la forme allemande Constanze) qu’il surnommait affectueusement Stanzi.

Le roman de David Herbert Lawrence « L’Amant de lady Chatterley », écrit en 1928, explore sans tabou la sexualité d’une femme mariée (Constance) ayant une aventure avec son garde-chasse. Bien loin de l’image lisse et policée que certains reprochent parfois au prénom Constance ! Constance Bonacieux est un personnage créé par Alexandre Dumas dans son célèbre roman, « Les Trois Mousquetaires ».

Élégant et raffiné, ce prénom a beaucoup été donné dans les années 90. Classique sans être répandu, Constance a su garder tout son charme !