Archives de catégorie : jolies fratries

Jolie fratrie // Anaïs, Camille, Inès & Flore

Ségolène est à la tête d’une tribu de quatre filles âgées de 7 ans à 2 mois prénommées Anaïs, Camille, Inès & Flore. Elle revient sur les choix des prénoms de ses petites poupées. Des choix simples et spontanés, et de doux clin d’oeil aux prénoms des marraines. Ségolène nous raconte…

Anaïs, Emma, Hélène

“Lors de cette première grossesse, j’avais le prénom Anaïs en tête depuis l’adolescence car je connaissais une petite fille prénommée ainsi qui me faisait craquer ! Elle était toute blonde et avait un air coquin… Je l’ai donc tout naturellement proposé à mon mari qui l’a aimé tout de suite ! 

Emma, son deuxième prénom, était un prénom que nous aimions tous les deux mais qui n’allait pas avec notre nom de famille. Nous nous sommes dit qu’en seconde position, il serait parfait. Hélène est le prénom de sa marraine qui a, comme les autres marraines de nos filles, une place importante dans nos vies !”

Camille, Chloé, Valentine

“C’est mon mari qui m’a suggéré le prénom Camille et je l’ai adopté sans hésiter ! Nous l’aimions tous les deux et ce prénom lui va comme un gant ! 

Chloé, son deuxième prénom, est un prénom que nous aimions bien également mais que nous ne pouvions donner car l’un de mes cousin venait de nommer sa deuxième fille Chloé et qu’il avait déjà une aînée au doux prénom d’Anaïs… Valentine est également un clin d’oeil au prénom de sa marraine.”

Inès, Victoire, Clémence

“Inès est un prénom que j’ai découvert lorsque j’étais étudiante, en faisait du babysitting. Je gardais une fratrie de cinq enfants dont l’une des petites filles portait ce prénom. Je l’ai suggéré à mon mari et ce fut une évidence pour lui car il allait bien avec les prénoms de ses soeurs, critère qui est important pour nous ! 

Victoire est un prénom que nous aimions aussi beaucoup et qui a un sens et une signification particulières pour nous car il évoque La Victoire ! Et l’arrivée de notre Inès fut une véritable victoire pour nous, qui l’attendions depuis des mois… Comme ses soeurs, Clémence est le prénom de sa marraine.”

Flore, Elise, Clara

“Flore est un prénom coup de coeur pour moi. Je l’ai découvert en lisant un article sur la fausse couche et la douleur qu’elle engendre. Son auteur s’appelait Flore. Ce sujet ne me laisse pas insensible, puisque nous en avons vécu trois et ce fut difficile…

Notre petite Flore est notre quatrième petit miracle ! 

Son deuxième prénom, Elise, est un prénom qui a toujours figuré dans nos listes et que nous apprécions énormément. Il était évident pour cette petite dernière de le donner enfin ! Enfin, Clara, prénom de sa marraine.”

Vos enfants portent des prénoms anciens, rétro, rares, classiques, bohèmes et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

Jolie fratrie // Hubert, Charles & Melchior

Héloïse est la maman de trois garçons de moins de 4 ans : Hubert, Charles Melchior. Deux prénoms élégants et intemporels, suivis d’un prénom plus confidentiel. Si Héloïse connaissait le prénom Melchior de longue date, elle y a repensé après avoir parcouru le blog Jolis Prénoms. Dans ce témoignage joliment illustré, elle revient sur les choix des prénoms qui composent sa jolie fratrie 100% masculine.

“Nous parlions déjà de prénoms avec mon mari avant notre mariage. Nos critères initiaux étaient de donner des prénoms s’inscrivant dans le patrimoine français, classiques mais peu portés et avec un saint patron car nous sommes catholiques. Nous donnons les deuxièmes et troisièmes prénoms en fonction des parrains/marraines.”

Hubert, Bertrand, Marin

“Lors de ma première grossesse, quand nous avons su que nous attendions un garçon, nous avions déjà quelques pistes. Après avoir confronté nos listes respectives, très vite il ne nous restait que les prénoms Hubert et Henry (nous préférons la graphie ancienne). Hubert était un coup de coeur de mon mari que j’aimais bien mais j’avais un peu peur des réactions. Finalement nous nous sommes lancés et je n’ai jamais regretté. Effectivement, si une poignée de retours ont été très positifs, beaucoup sont déconcertés par ce prénom perçu comme un peu poussiéreux alors que pour nous c’est un classique. Nous lui avons donné comme prénoms secondaires Bertrand et Marin (prénoms que l’on aimait et Marin, en clin d’oeil à sa marraine prénommée Marine). Pour la petite histoire, Hubert est en plus le deuxième prénom de mon mari.”

Charles, Brieuc, Marie

“Un an après la naissance d’Hubert, une deuxième grossesse a suivi et c’était à nouveau un petit garçon. Cette fois les choses se sont corsées pour les prénoms et nous n’arrivions pas à nous mettre d’accord. Mon mari restait sur Henry et il ne se voyait pas donner d’autres prénoms que je proposais que pourtant il appréciait comme Enguerrand ou Melchior. A un moment nous avons envisagé le prénom Edmond mais nous n’avons pas osé franchir le pas et c’est le prénom Charles, seul à faire consensus entre nous deux, qui s’est imposé. J’étais un peu bloquée par le côté « commun » du prénom mais malgré tout je ne regrette pas car c’est un prénom plein de caractère qui va très bien à notre petit garçon. Les réactions pour ce prénom ont été plutôt très positives, même dans l’environnement international dans lequel mon mari travaille. Ses deuxièmes prénoms sont Brieuc et Marie.”

Melchior, Antoine, Marie

“Si nos deux premiers enfants ont un peu moins de deux ans d’écart, j’ai enchainé après Charles directement avec une troisième grossesse puisque Charles et Melchior ont douze mois d’écart. Cette fois mon mari était prêt à envisager Enguerrand ou Melchior et nous avons hésité entre ces deux prénoms jusqu’à l’accouchement. Melchior est un prénom plus confidentiel que ceux de ses grands frères, mais qui revient à la mode. Par conséquence, soit les gens ne connaissent pas, soit ils connaissent et la plupart du temps ils aiment. Il a pour deuxièmes prénoms Antoine et Marie. Melchior a aujourd’hui neuf mois et j’aime toujours autant son joli prénom !”

Vos enfants portent des prénoms anciens, rétro, rares, classiques, bohèmes et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr

Jolie fratrie // Noélie, Céleste & Philothée

Tiphaine, alias MorueFamily sur Instagram, est la maman de trois petites filles qui portent les jolis prénoms de Noélie, Céleste & Philothée. Elle nous raconte comment elle et son mari ont choisi les prénoms de leurs puces : un rebondissement de dernière minute, un coup de coeur proposé par le papa et un prénom évidence suggéré par la maman. Une bien jolie histoire pour commencer en beauté 2019 ! 

Noélie

“Alors pour notre première fille, on savait le sexe. Mais le choix a été rude. Rien ne nous plaisait vraiment. Et puis vers 35 SA, on s’est rendu compte que cette coquine était encore en siège. Et ça tombait pile-poil avec le fait qu’on ait 2 prénoms en lice : Célestine pour ma part et Noélie pour mon mari. On a donc tranché : si elle gardait la tête en haut ça serait Noélie et si elle se retournait ça serait Célestine… L’histoire dira qu’elle s’est tournée (pourtant !) mais que le futur papa, 1h avant l’accouchement, m’a avoué que Célestine ça ne le bottait pas et qu’il préférait Noélie… Elle est née le 25 novembre 2013, 1 mois avant Noël, 1 mois avant l’anniversaire de ma maman. La symbolique est belle.”

Céleste

“Pour Céleste, on ne voulait pas savoir le sexe. Alors on a aussi dû trouver un prénom garçon (et ça franchement c’est trop facile !), et le prénom fille nous a encore posé beaucoup de soucis… Mon mari sous la pression de sa femme – qui elle ne trouvait rien de rien – a évoqué Céleste. Un vrai coup de coeur. Ça nous rappelait Célestine, mais c’était encore plus beau. Une semaine après le choix arrêté, Céleste a fait son entrée fracassante dans nos vies.”

Philothée

“Pour Philothée, ça a été une évidence. J’étais enceinte de 3 mois. Au parc avec mes deux filles, j’ai entendu ce prénom et je suis restée en extase. Ça serait ça si c’était une fille (là encore on ne voulait pas savoir). Mais encore fallait-il convaincre mon mari… qui lui a dit JAMAIS ! Et puis, petit à petit, je répétais ce prénom, je lui susurrais, je lui disais au creux de son oreille quand il dormait. Bref, je faisais tout pour qu’il l’assimile… et l’histoire m’a enfin donnée raison ! Découvrir que c’était une troisième fille nous a vraiment enchantés (même si on adorait énormément notre prénom garçon auquel on a dû renoncer). 

Les 3 prénoms choisis se veulent très catholiques alors que nous sommes athées de chez athées !”

Vos enfants portent des prénoms anciens, rétro, rares, classiques, bohèmes et/ou originaux ? N’hésitez pas à témoigner et partagez avec nous votre Jolie Fratrie : contact@jolisprenoms.fr