Bac 2013 et prénoms : 20% des Adèle et des Diane ont eu une mention Très Bien

Le sociologue Baptiste Coulmont s’intéresse depuis plusieurs années aux prénoms. Chaque année, l’auteur de Sociologie des prénoms réalise un travail sur les mentions « Très bien » au baccalauréat et les prénoms des élèves qui l’obtiennent.

Bébé bac

A l’occasion du baccalauréat 2013, ce sont les Diane et les Adèle qui ont obtenu les meilleurs résultats : 20% d’entre elles ont obtenu une mention « TB » ! A l’inverse, seuls 4% des Enzo et des Anissa ont décroché cette mention.

Inutile de préciser que le prénom lui-même n’a aucune influence (les copies corrigées étant anonymes), il est le reflet indirect de l’origine sociale des parents. Certains prénoms reflètent clairement l’appartenance à un milieu social favorisé, tandis que d’autres sont surreprésentés parmi les enfants issus des classes populaires.

Le prénom n’est pas une baguette magique qui garantit à nos chères petites têtes blondes des résultats brillants à leurs examens. Et si vous appelez votre fille « Adèle » aujourd’hui, elle n’obtiendra pas, dans 18 ans, une mention TB avec des chances égales aux Adèle qui avaient 18 ans en 2013…

Les résultats des années précédentes sont consultables sur le blog de Baptiste Coulmont : 2012 et 2011.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz